Nico BroekhuysenEn 1902, un enseignant néerlandais, Nico Broekhuyen (photo), associe filles et garçons : le korfbal est né.

Après la Première Guerre mondiale, les Belges réfugiés aux Pays-Bas importèrent ce sport, surtout dans la région d'Anvers. La Belgique devint la deuxième nation pratiquante. C'est ainsi, lors des jeux olympiques de 1920, le korfbal fut présenté comme sport de démonstration.

Pendant l'entre deux guerres, il se consolide dans les contrées avoisinantes. C'est après la Seconde Guerre mondiale qu'il se développera et de nombreuses fédérations verrons le jour.

En 1979, un comité belge mandaté par la Fédération Internationale de Korfbal (IKF) promouvra ce sport en France. Actuellement, il est pratiqué dans quelques départements (Ardèche, Indre, Loire, Rhône, Somme,...), et en Essonne depuis 2006, premier club en Île de France.

À ce jour, plus d'une soixantaine de nations sont affiliées à l'IKF.